REVEROL98


Petite commune d'environ 350 habitants, faisant partie du district de Morges, Reverolle, située sur un plateau jouit d’une vue magnifique sur la quasi-totalité du canton, le Léman, la Savoie, les Alpes, et le Mont-Blanc, ainsi que le Jura, de la Dôle au Jura Neuchâtelois. 


Les habitants sont surnommés les Rebedolis. 


Au-dessous du village, un charmant petit vignoble s’étend de Clarmont à Bussy-Chardonney. 


La croisée de la route de l’Etraz, axe reliant Cossonay à Aubonne, marque l’entrée dans les cent douze hectares que compte le territoire de notre commune. Terres agricoles et viticoles en confirment sa vocation campagnarde. Ce paysage rural est travaillé et est entretenu par quelques familles paysannes qui s’en partagent l’exploitation.

 

A gauche de la croisée se dresse Chaniaz, complexe intercommunal, carrefour de rencontre et trait d’union scolaire des villages de Bussy-Chardonney, Clarmont, Vaux-sur-Morges et Reverolle. Il faut grimper la colline, sinuer à travers vignes et champs pour entrer au village et admirer, le long de ses rues et ruelles, fermes agricoles, fermes rénovées et autres bâtisses. 


Notre village tient son nom de la rouvraie, forêt de chênes rouvres, dont on ne retrouve aujourd’hui que trois glands d’argent sur nos armoiries en compagnie du chevron d’argent sur fond d’azur qui rappellent une lointaine appartenance aux Sires de Colombier.


Son histoire débuta sous la légion romaine à en croire quelques vestiges retrouvés. Mais ses premières traces gravées remontent au début du 12ème Siècle où, sous le nom de Ruvirola noté en 1177, ce territoire dépendait des moines du Grand-Saint-Bernard. En 1228 on parlait de Riveroulaz, puis au 17ème Siècle de Reverolaz. Un parcours long et probablement riche pour ce village qui ne nous livre son passé que par bribes, faute probablement à l’incendie qui détruisit le temple et aussi bon nombre d’écrits au mois de décembre 1784.

Mémento

Aucun événement

Nombre de visites

Aujourd'hui0
Tout36827